Attention les inscriptions sont ouvertes pour l'examen de passage des grades du samedi 23 juin de 8h à 12h auprès de Fabien pour les enfants et de Richard pour le karaté traditionnel et défense. A régler 4€ à l'inscription avant le 25 mai dernier délai. N'oubliez pas vos passeports et fermeture des portes à 8h00, début de l'examen 8h15.
 

歴史 HISTORIQUE

"Il ne faut jamais contrarier la force naturelle... Ce qui est important, c'est la distance. Mais il n'existe pas de distance idéale. A chacun de trouver la sienne... Cherchez toujours le point vulnérable... Tout est dans la répétition comme au théâtre. Chaque soir néanmoins on ne joue pas de la même façon... Le respect de l'étiquette ouvre les portes du cœur. Et la façon dont on serre son poing l'atteste... Avant chaque combat, videz votre cœur... Mon père pratiquait une fois chaque matin un kata. Pourquoi un seul ? Parce qu'il n'y a qu'un matin."

hironori.jpg

Extrait des propos tenus par le Grand Maître OTSUKA II lors d'une interview réalisée à Tokyo en 1987 par Gérard GUEGAN. L'origine du nom Le style "Wado Ryu" a trouvé son nom dans la philosophie :

wa.jpg

- Le "WA" c'est l'application de tous les messages donnés par la nature, c'est créer un esprit d'entente entre tous les éléments de la terre, nature, créatures vivantes, forces divines. 

do.jpg

- Le "DO" c'est d'essayer de pratiquer, de suivre, d'appliquer le "WA". Il est le chemin qui permet de suivre l'idéal, la philosophie du"WA". Les Arts Martiaux doivent servir la Paix, ils sont la voie qui conduit à la paix. Le Karatéka doit y parvenir par l'emploi naturel des techniques qu'il maitrise, par l'utilisation de la force intérieure, une force de l'âme et de l'esprit qui lui permet de servir la paix: le WA no MITCHI. Mitchi comme Do voulant dire le chemin, WA no MITCHI = WADO  

.Le WADO RYU: un style né d'une vie de recherche 

blue_colombe.jpg

L'histoire du WADO RYU commence le 1er juin 1892 avec la naissance de son créateur Hironori OTSUKA. Fils ainé du Docteur Tokujuro OTSUKA, il découvre les Arts Martiaux dès l'enfance grâce à son grand-oncle qui, le premier, lui enseigna le Jujitsu. Ce fût dès lors pour lui une obsession. Le 1er avril 1897, alors qu'il n'a pas encore atteint ses cinq ans, Hironori commence l'apprentissage du SHINDO YOSHIN RYU JUJITSU sous la supervision du 3ème Grand Maître du style Jujitsu: SHINZABURO NAKAYAMA senseï. Un art qui insiste sur la relation entre la nature et la grâce du mouvement. L'étude des mouvements du Jujitsu impressionne le jeune OTSUKA sur l'importance de la grâce naturelle du mouvement. Cet enseignement joue une part importante dans le WADO Ryu et ce encore de nos jours :"En défense et en attaque, l'utilisation du poids de l'adversaire et de ses mouvements joue le même rôle dans la défaite de votre opposant que les propres mouvements de votre corps" De 1910 à 1917, tout en poursuivant des études commerciales à l'université de WASEDA, OTSUKA continue l'étude du SHINDO YOSHIN RYU JUJITSU et de plusieurs autres styles d'arts martiaux en tirant de chacun ses qualités positives. Il peut ainsi développer, améliorer certaines techniques existantes avec d'autres plus innovatrices. Dans le même temps il apprend l'art de replacer les os. En 1917, il entre à la Banque KAWASAKI où il ne restera que quelques années. Il projette déjà de consacrer sa vie aux arts martiaux. En 1920, il reçoit le plus haut degré du style SHINDO YOSHIN RYU JUJITSU qui lui permet de succéder à son Maître en tant que 4ème Grand Maître. En 1922, la découverte du KARATE marque un grand tournant dans sa vie. GICHIN FUNAKOSHI senseï vient à Tokyo faire une démonstration de son style: le KARATE d'OKINAWA. Des liens étroits se nouent entre ces deux Maîtres et en l'espace d'une année OTSUKA senseï apprend tous les Katas importés d'OKINAWA.A cette époque, le KARATE d'OKINAWA ne se concentrait que sur les Katas. OTSUKA pensa qu'il y manquait l'esprit du BUDO. L'esprit du BUDO se concentre sur la défense et l'attaque et c'est pourquoi OTSUKA développe alors le YAKUSOKO KUMITE pour compenser le manque de technique d'attaque. De même il pense à une nécessité d'un KARATE plus fluide et se consacre alors au développement de son propre style de KARATE: le WADO RYU. C'est en 1934 que le style WADO RYU est né et officiellement reconnu comme un style à part entière. Cette même année, le 28 février, naît OTSUKA le second, aujourd'hui 10ème DAN SHIHAN, Président et Grand Maître Suprême de la Fédération Internationale des Organisations de WADO-RYU KARATE-DO. La reconnaissance du Japon au Grand Maître

reco1.jpgreco2.jpgreco3.jpg

OTSUKA senseï devint une personnalité reconnue dans le monde des Arts Martiaux. En 1942, il reçoit le titre de "KYOSHI-GO». En 1944, il est nommé Chef des Instructeurs Japonais de Karaté. En 1963, le Japon renvoie de nombreux senseï faire des démonstrations d'Arts Martiaux en Europe et en Amérique. L'impression fut énorme et le WADO RYU fut reconnu dans le monde pour ses réels mérites. En 1966, Hironori OTSUKA senseï reçoit des mains de l'Empereur HIROHITO le titre de : 

KUN GOTO SUOKUO KYOKU JUJITSU SHOU
en remerciement d'une vie dédiée au développement et à l'enseignement du KARATE.

Dès 1970, le WADO-RYU est installé un peu partout dans le monde et ce, par un groupe de senseï Japonais hautement qualifiés par le Grand Maître et qui diffusent encore de nos jours les doctrines du vrai "WADO-RYU KARATE". En 1972, OTSUKA senseï reçoit un honneur encore jamais décerné à un Maître de Karaté. Le Président de la Fédération Internationale des Arts Martiaux (un membre de la famille impériale), lui donne le titre de :

MEIJIN: le meilleur artiste martial en Karaté. C'est le plus haut titre que l'on puisse recevoir et aucun autre Maître ne l'a encore reçu à ce jour.

 

meijin-otsuka.gif

En 1981, le 20 novembre, OTSUKA MEIJIN abdique en faveur de son fils qui prend le nom de Grand Maître HIRONORI OTSUKA II. Deux mois plus tard, le 29 janvier 1982, il décède à son domicile.